Problèmes réseau

Témoignage !

______________________

 

Un camoélais, une entreprise,

projette de quitter la commune.

 

Un témoignage qui illustre bien non seulement les conditions insupportables dans lesquelles se trouvent les Camoelais , les conséquences nuisibles pour le développement de la commune, mais aussi le comportement de fumiste jusqu’au ridicule absolu des Opérateurs.

 

Lire le témoignage Ici

Bienvenue sur le site

Une philosophie de la direction Bretagne d'Orange :.

"On n'a pas tous le même service... c'est la vie !"

Seul nous ne pouvons pas faire évoluer les choses.

Ensemble nous aurons plus de chance.

Un objectif .

.

Utiliser nos outils de communication dans des conditions normales !

Notre démarche a pour objectif l'amélioration de nos moyens de communication

sur la commune de Camoel. Qu'il s'agisse du téléphone ou du réseau Internet,

les Camoélais se plaignent de la qualité de service délivrée par les opérateurs

de télécommunication.

"Nous payons nos redevances (téléphone, Internet) au tarif communautaire pourtant nous sommes loin des performances délivrées dans nos villes !"

  • Des temps de réponse Internet fastidieux, coupures intempestives, création de lignes difficiles...

  • Réception des mobiles faible, des conversations hachées voire coupées.
  • Trouver une zone de réception acceptable relève du hasard. Les Camoelais ne peuvent
  • pas compter sur cet outil notamment pour ce qui concerne les astreintes (hôpitaux, sécurité...).

.

Nous voulons que le principe d'égalité d'accès aux services de télécommunications s'applique aussi à Camoel.

Ce qui n'est pas le cas actuellement notamment pour le réseau téléphone mobile .

Un bilan déplorable sur Camoel

Données recueillies au cours de l'enquête auprès des Camoelais (décembre 2016)

Mise à jour : le 23mars 2017

Le comité est créé

Nous rejoindre

Extrait du journal FR3 région Bretagne du 29 novembre 2016

Quant aux autres: Bouygues, Free SFR :

"Le silence, l'expression la plus parfaite du mépris".

Dernières minutes :

 

L'avis de l'Arcep à la Cour des comptes (31/01/2017) :

.

L'objectif du plan "France très haut débit" pour 2022 est compromis.

Le programme se déroulera sur une période bien plus longue.

(2030 ?).

 

 

Le point le plus important à retenir est qu'aucun investissement n'est programmé sur la commune . Les dates seraient... 2020...2025...

 

La situation n'est plus supportable

 

Le gouvernement sur un site, appelé "plateforme France Mobile", recense les problèmes de couverture de téléphonie des communes et fait un état des lieux national. L'objectif est de déceler les territoires défavorisés et de mettre les opérateurs des mobiles en position d'apporter un correctif.

 

Camoel à déposé un dossier sur cette plateforme.

 

 

Des solutions palliatives existent, sont-elles performantes et fiables ? Il faut préparer

Composition du comité :

.

Des membre actifs

  • Partager des idées
  • Proposer et mettre en oeuvres de nouvelles actions
  • Rencontres (Opérateurs, collectivités, acteurs divers...)
  • Etude de documents, diffusion d'information

 

Des membres de soutien

  • se maintiennent informés du projet
  • Répondent aux éventuelles sollicitations (pétitions, questions, consultations...)

un dossier technique sur ces offres, afin de connaitre leur l'efficacité, leur fiabilité et leur cout.

 

Poursuivre l'action implique le regroupement des habitants afin de rendre crédible toutes

démarches et renforcer notre influence.

 

Il faut créer un collectif.

 

1. Pour se faire, nous avons besoin de membres actifs pour mettre en oeuvre des actions.

 

2. Il est aussi important de savoir quelles sont les personnes qui nous suivent.

 

 

Nous arrivons à un point critique, en poussant à bout les situations nous arrivons à un constat clair : Rien n'est à attendre des opérateurs. C'est une question purement financière. Pour faire évoluer les choses il faut changer de stratégie, des actions sont encore envisageables.